Tous les articles par Tagora

Active au sein de l’Amicale du personnel du Conseil de l’Europe depuis plus de vingt ans, Tagora propose un lieu d’exploration de l’art, des techniques et des technologies du théâtre à travers d’une série d’activités conviviales telles que des ateliers, des lectures de textes et, bien sûr, des mises en scène de pièces de toute envergure. Elle constitue également un point de rencontre social pour tous les amicalistes et leurs amis qui aiment l’art dramatique ou qui voudraient en savoir plus. Tagora est une section multiculturelle même si sa langue principale (mais non exclusive) est l’anglais. Mais une chose est sûre: elle est loin de se limiter aux seuls anglophones de langue maternelle. De soirées de poésies, de prose et chansons aux pièces à trois actes, en passant par les festivals, le café-théâtre et les spectacles expérimentaux, Tagora s’attaque à tout et se réjouit de faire la connaissance de tout collègue qui souhaite s’impliquer. Pour en savoir plus: visitez le site Internet, abonnez-vous à la newsletter électronique et signalez-nous s’il y a un projet qui pique votre intérêt!

Harlequinade / All on Her Own. Cie Tagora. du 31 mai au 3 juin. Cube nOir

Harlequinade suivi de  All on Her Own de Terence Rattigan

par la compagnie Tagora

mise en scène de Véronique Zentz

Représentations en langue anglaise

Satire humoristique du monde du théâtre et des faux semblants où les secrets les mieux gardés (et les autres) vous seront révélés!

Au théâtre du Cube nOir

Cube_Noir_17_18_P29_Tagora

“Who’s Afraid of Virginia Woolf?” d’Edward Albee

Who's Afraid of Virginia Woolf?

Lors d’une soirée bien arrosée, les deux universitaires Martha et George invitent Nick et Honey, couple plus jeune, à continuer la fête chez eux.

Confrontés aux accrochages orageux de leurs hôtes, les deux invités essaient de garder leur sang-froid et de bien cacher le malaise qui règne dans la pièce. Et la soirée a encore bien de secrets à révéler.

Ce drame d’Edward Albee a été récompensé en 1963 par un Tony Award et par le New York Drama Critics’ Circle Award en tant que meilleure pièce de théâtre.

Pièce présenté en langue anglaise par Tagora.

Distribution: Simon Palmer, Bridget O’Loughlin, Martin Lee, Julia Laffranque.

Mise en scène: Martyn Symons.

Représentations

  • Samedi 2 avril, 20h30
  • Dimanche 3 avril, 17h
  • Jeudi 7 avril, 20h30
  • Vendredi 8 avril, 20h30
  • Samedi 9 avril, 20h30

 

La Belle Époque du 13 au 20 décembre

La Belle Époque, Tagora, décembre 2013Tagora présente « La Belle Époque »

La fin du XIXe siècle a été l’âge d’or du divertissement bourgeois et de la classe ouvrière, de part et d’autre de la Manche. Notre spectacle est une évocation musicale, humoristique et dramatique de cette tradition, en sa dimension francophone aussi bien qu’anglo-saxonne.

Tagora vous invite à faire revivre cette période en assistant à son spectacle La Belle Époque, du 13 au 20 décembre.

Une connaissance de l’anglais sera utile, mais cette fois nous promettons quelque chose pour les francophones également.

Informations complémentaires sur le site Internet de Tagora

The Virtue of Pretty Penny, or, A Vile Murder Foil’d. 15 et 16 mai.

The Virtue of Pretty Penny, or, A Vile Murder Foil’d.

Courte pièce comique de Simon Palmer, présentée par Tagora en langue anglaise

Penny, une jeune femme simple, belle à croquer et délicieusement riche, est entourée de soupirants – des banquiers ripoux qui ne comprennent rien à l’amour et qui ne visent qu’à s’emparer de sa fortune. Notre héroïne, quant à elle, est éprise du Comte Euro, un aristocrate continental dont le charme exotique est quelque peu terni par des problèmes chroniques de santé.Les banquiers, flairant l’avantage que détient leur adversaire en raison de sa situation romanesque, méditent sa destruction. En même temps ils mettent le vertu de Penny à l’épreuve avec des menaces et humiliations indicibles. Mais enfin, par des moyens agréablement improbables, le complot contre le Comte Euro est déjoué et l’amour en sort conquérant.

Au Camionneur, les 15 et 16 mai 2014.

Informations complémentaires: www.tagora.eu

« Art » de Yasmina Reza

“Art”

« Art » de Yasmina Reza

Note : représentation en langue anglaise

« Art », c’est l’histoire de trois hommes, des amis dont les différents caractères sont revelés par l’expression d’avis contradictoires.

Serge a acheté un tableau moderne pour une grosse somme d’argent. Marc le hait, et a du mal à croire que son ami puisse se laisser séduire par une telle œuvre. Yvan essaye, en vain, de calmer les esprits opposants …

La question se pose: si l’amitié est fondée sur des goûts partagés, que se passe-t-il quand un des amis fait quelque chose si différente et inattendue? Est-ce qu’on est la personne qu’on se croit, ou bien un personnage créé par les visions de ses amis?

«Art», une histoire de trois vies différentes capturées sur une toile, propose un voyage de découverte, par la fragilité et la durabilité de l’amitié, vers l’identité, l’acceptation de soi-même et, et en même temps, de l’art. En explorant ses thèmes à travers un schisme entre amis, cette comédie noire contribue à un débat qui est d’actualité, le rendant vivant, touchant et enfin troublant. C’est une saga remarquable, une comédie à la fois pleine d’esprit et intelligente.

  • Mise en scène: Pelin Iscan
  • Du vendredi 7 décembre jusqu’au mardi 11 décembre 2012, 20h30
  • Réservations : sur Internet uniquement, www.tagora.eu.

Conception graphique: Martyn Symons.

“Watson in Winter” de Richard Thayer

Affiche, «Watson in Winter»Le célèbre Sherlock Holmes vient de mourir. Le monde entier pleure le grand homme. Un reporter envoyé par son journal interroger John Watson, fidèle partenaire du détective dans ses multiples aventures, est pour le moins surpris par les révélations du bon docteur.

Watson in Winter raconte son histoire. Holmes était-il un imposteur ? A vous de voir ce que vous en pensez…

Création originale de Tagora, présenté en langue anglaise

Au Cube noir, les 7 et 8 mai 2013. Informations complémentaires

Oh, What a Lovely War!

Oh, What a Lovely War!

Spectacle créé par Charles Chilton et Joan Littlewood, présenté par Tagora

Mise en scène: Louise Palmer

Une évocation ironique mais joyeuse de la Grande Guerre racontée du point de vue du simple soldat: parfois héros, parfois poltron, mais toujours philosophe.

Cette comédie musicale est construite à partir des chansons populaires de l’époque, dont les textes sont souvent scandaleusement adaptés à la circonstance. En conjugant ridicule, sentiment et colère, cette soirée conçue il y a cinquante ans souligne pourtant avec force l’hypocrisie de la glorification du conflit.

Représentation (pour la plupart!) en langue anglaise.

Jeudi, 12 avril, 20h30
Vendredi, 13 avril, 20h30
Samedi, 14 avril, 16h
Samedi, 14 avril, 20h30
Dimanche, 15 avril, 16h

Réservations: www.tagora.eu.

Théâtre du Cube Noir

Informations complémentaires: www.tagora.eu