Archives de catégorie : Cube Noir 2013-14

Spectacles au Cube Noir Saison saison 2013-2014

LES MUSES ORPHELINES de Michel-Marc BOUCHARD

Les Muses orphelines

De Michel-Marc Bouchard (adaptation française de Noëlle Renaude)

Théâtre contemporain Public adultes et adolescents
Durée 1h30

les muses tract recto cube 2

Du 17 au 19 octobre à 20h30

dimanche 20 octobre à 17

 

Catherine, Martine, Luc et Isabelle ont étés abandonnés par leur mère il y a vingt ans après la mort de leur père. Nous sommes en 1965, la fratrie TANGUAY se retrouve à la demande de la benjamine.
Chacun vide son cœur, revit le passé et réinvente à sa manière ses parents.
Ces enfants devenus adultes trop vite laissent libre cours à leurs névroses qui en disent long sur la fatalité des familles.
Un psychodrame cinglé par l’humour cynique d’une écriture à la fois tendre et acide.

Distribution

Catherine: Jocelyne Laplace
Isabelle : Anne-Valérie Walter
Luc : Serge Schneider
Martine: Catherine Besançon

Collaboration artistique : Catherine Javaloyès,
Assistée de : Evelyne Dreyfus et Michèle Bernard
Création lumières: Rui-Serge Azevedo-Brooks
Régie son : Rémy Pécheux
Bande son : Catherine Besançon
Costumes : tous les comédiens

Réservations
03 88 61 00 05
contact@comediensdurhin.eu
Tarifs : 10, 8 et 6€

« Barbe Bleue » par L’éveilleuse – du 24 au 27 octobre 2013

Barbe Bleue

par L’éveilleuse
DSC_6310 - Copie
Barbe Bleue est une création chorégraphique, théâtrale et musicale. 
Dans une forêt sans racines, dans une terre sans traces on vit un homme. Il portait un visage sans contours… Son masque le dévoile, sa bouche est armée, porteuse d’une voix invisible.
Que sait-il que personne d’autre ne sait ? » Dans ce monde sans limites, dans ce conte merveilleux les corps de l’homme et de la femme se tordent, s’étirent, s’envolent
et se mélangent pour raconter l’amour, la haine, pour exister et se chercher dans les yeux de l’autre.
Si vous avez envie de plonger dans notre univers et partager avec nous cet instant hors du temps venez nous voir

au théâtre du Cube Noir du 24 au 27 octobre 2013

A 20h30 du jeudi au samedi et à 17h le dimanche.

 
Nous vous invitons également à visionner la Bande Annonce de notre spectacle
qui vous donnera un aperçut de notre esthétique et de notre ambiance : https://www.youtube.com/watch?v=hulEtSHAZPA
Tarifs : 10 euros Tarif plein / 8 euros Tarif groupe, abonné UGC, intermittants / 5.5 euros Tarif étudiant
Adresse : 4 allée du Sommerhoff, Strasbourg Koennigsoffen
Renseigements et Réservations : leveilleuse@gmail.com / 06.49.77.49.89
Durée du spectacle : 1h environ

La Belle Époque du 13 au 20 décembre

La Belle Époque, Tagora, décembre 2013Tagora présente « La Belle Époque »

La fin du XIXe siècle a été l’âge d’or du divertissement bourgeois et de la classe ouvrière, de part et d’autre de la Manche. Notre spectacle est une évocation musicale, humoristique et dramatique de cette tradition, en sa dimension francophone aussi bien qu’anglo-saxonne.

Tagora vous invite à faire revivre cette période en assistant à son spectacle La Belle Époque, du 13 au 20 décembre.

Une connaissance de l’anglais sera utile, mais cette fois nous promettons quelque chose pour les francophones également.

Informations complémentaires sur le site Internet de Tagora

Ode à Aude du 7 au 11 janvier au Cube nOir

Ode à Aude
De Vincent Béal
Par la Compagnie Va Savoir…

Flyer2 Ode à Aude A6-print-1

Du 7 au 11 janvier 2014 à 20h30
le dimanche 12 janvier 2014 à 17h

au Théâtre du Cube Noir.

Réservations :
vincentbeal@free.fr ou 06 27 63 61 14

« – Madame, je vous hais !
– Je vous demande pardon ?
– Madame je vous hais !
– Alors Monsieur, si vous tenez à m’aborder sur ce ton, apprenez au moins à parler français.
– Je vous demande pardon ?
– Oui monsieur, on ne dit pas “vous es”, mais “vous êtes”. Je suis, tu es, vous êtes… Vous auriez du dire “Madame, je vous êtes !”
– Mais c’est ridicule !…
– Exactement, ce que vous me dites est ridicule !… »

2 personnes, un homme et une femme, qui n’avaient à priori aucune raison de se rencontrer, se retrouvent embarquées dans une histoire aussi rocambolesque qu’absurde. Jeux de mots, situations burlesques, la pièce nous entraîne dans des situations loufoques qui oscillent entre tragique et comique.

Tarifs spectacles :  10 €/ 8 € / 5€

 

La Cie Les Arts Sonnants présente « Les Femmes de Dieu » de Victor Haïm / janvier

La Cie Les Arts Sonnants présente « Les Femmes de Dieu » de Victor Haïm, mise en scène de Patricia Versapuech-Roussel :

Qgz1epAXFaPJ6yeLf0WhzhgNdk6_FYqhWhYk_amdqOw

 « … Monsieur de Vit-Carnasse ce n’est pas le bon Dieu, et pourtant quelquefois il parle comme s’il était le bon Dieu… »

A la fin du XIXe siècle, dans une vaste demeure bourgeoise, le maître des lieux vit ses derniers instants. Son majordome, Frédéric de Vit-Carnasse,  sorte d’intégriste avide de pouvoir, se heurte à l’ancienne maîtresse du mourant, à sa fille et aux servantes en

apparence soumises. Six femmes face à un homme à la personnalité perverse et

tyrannique, se prenant pour  le Tout-Puissant mais rongé en fait par une lutte sans merci entre son sacerdoce et ses instincts les plus vils.

Du 16 au 22 janvier 2014 à 20h30 (dimanche 19 à 17h00)

Au Théâtre du Cube nOir, 4 allée du Sommerhof à Strasbourg-

Koenigshoffen

Infos et réservations au 06 24 77 44 47 ou cie.des.arts.sonnants@gmail.com

Tarifs : 10,8 et 5 €

 

LE MARIAGE de Gogol du 25 janvier au 2 février

Le Mariage de Gogol

par le Théâtre des Quinquetsmariag_aff0

mise en scène de Pierre Metz, collaboration artistique: Jean-Marc Eder

 

Quel est le point commun entre un huissier, un officier à la retraite, un marin, un marchand et un conseiller surnuméraire?

Tous assaillent l’innocente Agafia Agafonovna de leurs assiduités dans le dessein de se marier. Réel élan du coeur ou sacrifice à une convention sociale? Les motivations sont diverses chez ces personnages à la loufoquerie non dissimulée, et la promise a bien du mal à s’y retrouver, dans une course aux épousailles qu’on a organisée pour elle.

 

du samedi 25 janvier au samedi 1er février à 20h30

Dimanches 26 janvier et 2 février à 17h

relâche lundi 27 janvier

Rens. et res. 06 87 35 54 92 / quinquets@voila.fr

http://quinquets.free.fr

 

La nuit des assassins de José Triana

La Nuit des Assassins 

 

 

de José Triana
Par les comédiens du Rhinunnamed

Deux soeurs et un frère s’inventent une scène de théâtre où ils rejouent le meurtre de leurs parents. Les voici tour à tour le père, la mère, eux-même, le couple d’amis, les voisins, les policiers … 

Dans ce thriller théâtral, l’imaginaire et la réalité se côtoient et se succèdent d’une réplique à l’autre, d’un personnage à un autre. S’entremêlent alors, dans une atmosphère de plus en plus électrique, les remarques futiles du quotidien, les réflexions percutantes sur lavie ainsi que des révélations étonnantes sur les circonstances du meurtre.
 
L’enquête est menée tambour battant et les pièces du puzzle se mettent en place. Réussiront-ils à faire la lumière sur ce drame familial et sur leur propre histoire?


Du mercredi 05 au samedi 08 février 2014 à 20h30
Dimanche 09 février à 17 h 

Au Théâtre du Cube nOir 
4 allée du Sommerhof
CREPS – Strasbourg – Koenigshoffen

Réservations au 06 64 42 71 47
Mail: ozzelacomm@gmail.com

Quand tu reviendras, Lettres de l’arrière 1914-1918

par la compagnie L’Apostrophe

en coproduction

Apostrophe La Strada Quand tu reviendras Reduit2avec le duo La Strada (piano et flûte)

Mise en scène Noèle de Murcia

C’est un corpus de lettres françaises ou allemandes envoyées à des soldats de la guerre de 14-18, dont les françaises ne sont pas parvenues à leurs destinataires, morts au combat ou disparus et pour l’un d’entre eux exécuté.

Elles ont été écrites par des gens de milieux sociaux divers, des paysans, des artisans, des commerçants, des petits et des grands bourgeois, quelques aristocrates, donc de milieux culturels différents et d’un rapport à l’écriture très inégal. Elles sont le reflet d’une France et d’une Allemagne rurales, à forte dominante féminine, les hommes étant à la guerre.

Les sujets et les tonalités sont également très variés : cela va de l’anecdote cocasse à des situations dramatiques, du ton léger à des accents pathétiques ou sublimes. On y trouve l’écho d’un quotidien difficile marqué par le poids de l’absence, des détresses, des médisances, des égoïsmes ou du courage. Sauf exceptions, elles témoignent, du côté des civils, de l’ignorance des réalités de la guerre et de l’incapacité à se représenter l’horreur.

au théâtre du Cube nOir

du jeudi 13 au dimanche 16 février 2014 

(du jeudi au samedi à 20h30, dimanche à 17h).

Réservations au 06 10 53 52 11 ou par courriel : cie.apostrophe@hotmail.fr

Étreignez les étoiles, de Lilian Lloyd du 19 au 23 février

Étreignez les étoiles, de Lilian Lloyd

Un spectacle de l’ARTUS – Théâtre Universitaire de Strasbourg
Mise en scène de Louise Huriet

Suite à une attaque chimique, le monde est plongé dans le chaos. Quatre jeunes ont réussi à se réfugier dans un abri antiatomique.
Après quelques jours d’enfermement, alors qu’un personnage invisible – une conscience – s’adresse à chacun d’eux, ils se retrouvent
face à leurs peurs, leurs incertitudes, et leurs interrogations : qu’est devenu le monde extérieur ? Faut-il sortir pour chercher de l’aide,
ou est-ce trop dangereux ? Dans ce huis clos, ils devront prendre une décision car l’un d’entre-eux est blessé, et ses heures sont comptées.

Mise en scène : Louise Huriet
Scénographie : Christophe Muller, Gladys Vantrepotte
Création lumière : Marielle Agboton, Camille Audouard
Création sonore : Suzon Michat
Coaching vocal : Elena Hurstel
Musique : Tarek Haoudy
Maquillage : Laure Giroult et les élèves de l’école Candice Mack
Régie lumière : Les stagiaires de l’atelier lumière
Création graphique : Lorraine Huriet
Photographie : Élodie-Pascaline Baron

Distribution :
Gail : Lucas Ippolito
Palden : Céline Lehmann
Marek : Sacha Pelletier
Anohi : Léa Wermelinger
Personne : Cécile Mourier
Du mercredi 19 au dimanche 23 février 2014

à 20h30
sauf dimanche 17h
Sans relâche

Au théâtre du Cube nOir – CREPS d’Alsace
4, allée du Sommerhof Strasbourg – Koenigshoffen

Durée : 1h15 environ

– Réserver des places
– Consulter les tarifs
– Se rendre au Cube nOir

Rencontres avec l’auteur le vendredi 21 février :
– à 16h, à la BIBLIOTHÈQUE U2-U3 : 4 rue Descartes – Strasbourg (campus esplanade)
– bord de plateau à l’issue de la représentation de 20h30, au Cube nOir

Blanche Maupas l’amour fusillé – du 4 au 9 avril

tract Blanche pour annonce 3.14

Blanche Maupas de Jean-Paul Alègre

au Théâtre du Cube nOir du CREPS d’Alsace

du 4 au 9 avril 2014 20h30

dimanche 6 avril à 17h00

Blanche Marie HERPIN épouse MAUPAS née en 1883 et décédée en 1962 lutta près de vingt ans pour réhabiliter la mémoire de son mari et de ses 3 camarades fusillés pour avoir refusé d’obéir aux ordres, durant la « grande guerre » en mars 1915.

Aidée par la Ligue des droits de l’homme et le Grand Orient, cette institutrice créa dans toute la France des comités Maupas, transformés en comités nationaux pour la réhabilitation des victimes de guerre.
Cette histoire tirée d’un fait réel, illustre une femme passionnée pour son combat contre la décimation.

réservation/renseignement : 06 07 78 63 03 – 09 54 52 32 88

le.brigadier@free.fr

La Noce de Bertolt Brecht du 12 au 19 avril

La Noce de Bertolt Brecht

traduction Magali Rigail marie-jo 5

Du 12 au 19 Avril 2014 à 20h30 Dimanche 13 Avril à 17h00

Mise en scène collective

Direction artistique Dominique Jacquot

 

En 1919, Bertolt Brecht a écrit plusieurs pièces, parmi celles-ci « LA NOCE », comédie grinçante en un acte, représentée en 1926 sous le titre « La Noce Chez les petits Bourgeois ».

Nous assistons à un repas de noce chez de jeunes mariés.

Tout est parfait, le marié a tout fait dans la maison : le mobilier , table, chaises etc… et même la colle il l’a faite lui même !

Pourtant, peu à peu tout se déglingue : les meubles s’effondrent, les conversations s’enveniment  la fête tourne au vinaigre.

Leur monde n’est qu’apparence, il est bancal. Derrière la façade, les fondations ne tiennent pas…

 

 

Peanuts de F. Paravidino du 22 au 27 avril

PEANUTS

De Fausto ParavidinoPEANUTSavril2014

Traduction Philippe di Meo – L’Arche Editeur

Mise en scène Damien Auvray – Le Théâtre des Voiles – Création 2014

du mardi 22 au samedi 26 avril à 20h30

dimanche 27 avril à 17h

au théâtre du Cube nOir

 

Buddy doit garder un appartement luxueux. Ses copains et copines s’incrustent.

Scène après scène se déploient comiquement la vacuité de leurs rapports amicaux ou amoureux, leur obnubilation par les biens de consommation qui suscitent en eux désir de possession et de destruction, et enfin leur abrutissement consciencieux par la télévision. Mais les meilleures choses ont une fin: le fils des proprios débarque.

Avec

Amandine Grousson, Anthony Bassols, Camille Paille, Cécile Mourier, Christophe Jaccard, Christophe Muller, Julie Siméon, Kim Chowanek, Léo Schalck, Loïc Bonhomme, Robin Egloffe

 

Assistante à la mise en scène

Khadija Ben El Kebir

 

Scénographie

Kévin Klein, Maxime Chudeau

 

Création et régie lumière

Louise Huriet

 

Renseignements et réservations: 06 50 76 27 44

tdvoiles@hotmail.fr

L’Amour dans une usine de poissons, d’Israël Horovitz du 30 avril au 5 mai

L’Amour dans une usine de poissons, d’Israël Horovitz

Un spectacle de l’ARTUS – Théâtre Universitaire de Strasbourg
Mise en scène de Danielle Decelle



En remplacement de « Ils étaient tous mes fils »

Sous forme de comédie, la crise de l’industrie vécue – loin des statistiques, des prévisions et des discours – par de « vrais gens », salariés modestes d’une usine vouée à cesser ses activités.
À la North Shore Fish (Massachussets) – usine de conditionnement de poissons surgelés – un seul atelier est encore en activité et la visite annoncée d’une inspectrice de l’hygiène chargée du contrôle de la qualité des produits rend le contremaître particulièrement anxieux.
Comme habituellement, on travaille en bavardant mais, sans doute pour éviter de formuler tout haut la crainte plus ou moins redoutée d’une probable fermeture de l’usine, la tension sous-jacente s’exprime par des « histoires », en cours ou passées, de bons et de mauvais souvenirs et de possibles comptes à régler, comme au sein d’une famille formée par des années vécues côte à côte.
Il est beaucoup question d’amour, d’où le titre, dans une ambiance à la Ken Loach qu’Israël Horovitz dépeint sans gravité mais avec gouaille, humour et tendresse.

 

Mise en scène : Danielle Decelle
Scénographie : Chantal Raulff
Création lumière : Kilian Kobl
Maquillage : Laure Giroult et les élèves de l’école Candice Mack
Régie lumière : Les stagiaires de l’atelier lumière
Création graphique : Claire Leclerc

Distribution :
Valéria Alvarez, Clélia Bitsch, Nicolas Cuissot-Lecoeuche, Estelle Delville, Camille Falbriard, Audrey Gasparini, Marc Scherrer, Anna Schubert et Charlotte Siberlin
Du mercredi 30 avril au lundi 5 mai 2014

à 20h30
sauf dimanche 17h
Sans relâche

Au théâtre du Cube nOir – CREPS d’Alsace
4, allée du Sommerhof Strasbourg – Koenigshoffen

Durée :

– Réserver des places
– Consulter les tarifs
– Se rendre au Cube nOir

Peines d’amour perdues, de William Shakespeare du 8 au 13 mai

Peines d’amour perdues, de William Shakespeare

Un spectacle de l’ARTUS – Théâtre Universitaire de Strasbourg
Mise en scène de Sylvain Cometti



Ferdinand, Roi de Navarre, et ses trois compagnons, Biron, Longueville et Du Maine s’engagent, par un serment solennel, à renoncer à toute frivolité, à la compagnie féminine, à jeûner une fois par semaine et à dormir trois heures seulement par nuit.
Pourtant, quand la Princesse de France, accompagnée de ses trois demoiselles de compagnie, Rosaline, Maria et Catherine, arrive en visite officielle afin d’entamer des pourparlers sur le sort de l’Aquitaine, le serment semble mis à mal. En effet, Ferdinand et ses amis tombent rapidement sous le charme des quatre jeunes filles, qui ne tardent pas à se jouer de leurs sentiments à leur égard.

 

Mise en scène : Sylvain Cometti
Assistance à la mise en scène : Mathilde Christoforidis, Laura Siegler
Costumes : Joanne Haennel
Création lumière : Mylène Mauriès, Alexandra Zakieva
Maquillage : Laure Giroult et les élèves de l’école Candice Mack
Régie lumière : Les stagiaires de l’atelier lumière
Création graphique : Pierre-Marie Salessy

Distribution :
Félix Amard, Zahra Boussouf, Grégory Brun, Guillaume Dutech, Thomas Fisseau, Lucas Ippolito, Étienne Jeannot, Céline Lehmann, Cécile Mourier, Isabelle Muller, Camille Paille, Jimmy Patouillard, Juliette Petitjean, Kévin Rousseau et Naëma Tounsi.
Du jeudi 8 au mardi 13 mai 2014

à 20h30
sauf dimanche 17h
Sans relâche

Au théâtre du Cube nOir – CREPS d’Alsace
4, allée du Sommerhof Strasbourg – Koenigshoffen

Durée :

– Réserver des places
– Consulter les tarifs
– Se rendre au Cube nOir